Accueil » Dans nos communes » Agir avec bon sens, pragmatisme et humaniste

Agir avec bon sens, pragmatisme et humaniste

CRIQUETOT-L’ESNEVAL. L’équipe municipale a pour ambition de continuer à adapter la commune aux évolutions du monde tout en gardant son identité et sa qualité de vie.

est très attrayante par son aspect résidentiel, séduisante par son environnement et attractive par ses nombreux services de proximité et son dynamisme associatif. L’ambition est de continuer à adapter la commune aux évolutions du monde tout en gardant son identité et sa qualité de vie. Criquetot est résolument tourné vers l’avenir » souligne le maire Alain Fleuret. « Avec l’équipe municipale nous y travaillons et devons anticiper. Ca ne veut pas dire faire n’importe quoi mais prévoir en étant réaliste, réactif et prudent ».

Ces quelques années, le bourg a accueilli 500 nouveaux habitants. « Nous comptabilisons à ce jour (source Insee) 2 675 criquetotaises et criquetotais. Soixante-dix pavillons viendront prochainement conforter l’habitat criquetotais. Au-delà de cette politique urbanistique, la nouvelle équipe municipale, représentative de la diversité de la population, poursuivra son action en toute sécurité, agira avec bon sens, pragmatisme et humaniste pour le bien-être de la population. Notre énergie, c’est la confiance de nos concitoyens ».

Des priorités, des actions, un programme ambitieux et raisonné…

Les priorités sont définies, les projets ne manquent pas au programme des commissions qui ont été mises en place. « Comme nous l’avions annoncé dans le programme électoral, nous disons ce que l’on veut faire et nous faisons ce que l’on dit » répète Dominique Foubert, 1er adjoint, en charge des commissions travaux, voirie, accessibilités, espaces verts, cimetière, sécurité, patrimoine, assisté d’Emmanuel Fontaine, conseiller municipal délégué. Au titre des travaux, la rénovation complète de la salle Saint-Henri, le déplacement du centre médico-social, l’agrandissement de l’école et restructuration complète de la cantine, construction d’une salle de sport, déplacement du bâtiment communal. Au niveau de la voirie, s’inscrit l’aménagement du bourg de manière à fluidifier la circulation tout en améliorant la sécurité des piétons. A cela, s’ajoutent la création de voies piétonnes et cyclables en direction des hameaux. La première sera réalisé prochainement sur la route de Vergetot. Un verger va être également créer avec l’aide de la communauté urbaine (en novembre). Un petit coin nature où il fera bon se balader et où l’on pourra cueillir les fruits. Les premières plantations seront faites en novembre, pommiers, poiriers, pruniers. « Avec ces aménagements, nous renforçons l’attractivité et le rayonnement de la commune. Tout ceci sera planifié et priorisé par l’équipe municipale selon les subventions attribuées ». Pour Sandrine Héranval, 2e adjointe en charge de la commission éducation, restaurant scolaire, conseil des jeunes) en raison de la pandémie du covid19, la prise de fonction a obligé à s’adapter à la situation et donc à réorganiser la vie scolaire et le service de restauration. « Ainsi, mes actions prioritaires seront ciblées sur l’accueil et la reprise des cours et du service de restauration dans les meilleures conditions possibles. Et ce afin de veiller au bien-être et à la sécurité des enfants et du personnel de cantine et de garderie. Tout au long de l’été, nous poursuivrons notre travail en vue de préparer et anticiper une rentrée sereine »

Urbanisme, environnement, santé, affaires sociales, animations, culture…

Vice-président de la commission « Urbanisme/environnement », Stéphane Vasselin, 3e adjoint, annonce que durant ce mandat, le déclenchement d’une procédure d’élaboration d’un plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) sera très certainement nécessaire. « Il faudra aussi prévoir de régulariser de nombreuses emprises foncières en vue de leur classement dans le domaine public ». A la tête des commissions animations/associations/sports, tourisme/commerce, communication, bibliothèque/culture, Chantal Turquier, 4e adjointe, assistée de Emilie Dehais, conseillère municipale déléguée, précise qu’actuellement, les membres travaillent sur la communication (alimentation du facebook du conseil municipal et mise à jour du site de la mairie), l’organisation du Ciné toiles (séance prévue le 21 août) et l’enrichissement du parcours historique et du patrimoine. « Nous travaillerons prochainement sur tous les points évoqués lors de notre candidature : projections de films, créations de nouvelles sentes piétonnes, réalisation d’une aire de jeux et d’un skate parc… Quant au docteur Bertrand Lefrançois, 5e adjoint, vice-président des commissions Santé/affaires sociales, ressources humaines, correspondant défense, conseil des sages, CCAS, le bien vivre à Criquetot passe par le bien-être et la santé, un renforcement de l’offre médicale, un parcours sportif et la création d’un conseil de sages. « Tels sont mes objectifs pour les six années à venir ».

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.