Accueil » Dans nos communes » La défense incendie, une priorité

La défense incendie, une priorité

SAINT-MARTIN-DU-BEC. Retrouver un dynamisme culturel, un espoir exprimé par le maire Nicolas Simon.

La cérémonie des vœux, une grande absente pour le 1er mandat du maire Nicolas Simon et de l’équipe municipale. A défaut, une carte de vœux a été distribuée et c’est via le journal communal que l’élu a fait un point.

Comment s’est passée cette seconde année sous Covid dans votre commune ?

Un peu comme 2020, avec une amélioration, les activités culturelles ont repris à partir de juin avec les associations. Cela a fait du bien, les gens étaient contents de se retrouver. Le festival de musique « La Frairie » au château du Bec a été un moment de partage important. On s’est adapté aux consignes au fur et à mesure, couvre-feu, gestes barrières, masques…. On a géré la situation à la cantine. Pas forcément simple mais tout s’est bien passé au niveau scolaire. Nous avons pu faire la cérémonie des nouveaux habitants.

La crise sanitaire et ses conséquences (télétravail, retour à la campagne) incitent-elles à revoir vos priorités pour le mandat ?

Au niveau immobilier, les ventes sont vite conclues, mais comme à l’habitude. Nos priorités n’ont pas changé, nous poursuivons notre programme. La Covid est une contrainte depuis le début du mandat, nous continuons à faire face. Cela peut freiner parfois mais en aucun cas, arrêter nos projets. Cela ne nous empêche pas de faire les réunions de conseil, mais nous le faisons dans le respect des mesures. Le seul frein, c’est au niveau des animations culturelles. Ce n’est pas évident au niveau contact. Nous avons pu faire l’accueil des nouveaux habitants en octobre, sous forme d’une balade guidée dans le village. Nous gardons espoir de retrouver du dynamisme.

Quels projets seront lancés en 2022 dans la commune ?

Lancer l’aménagement du terrain communal avec le remplacement des vestiaires du foot, l’aménagement des équipements sportifs et de l’espace. La commission a plus acté sur un projet d’une halle couverte qui servirait aux associations, au petit marché, aux randonneurs… La défense incendie reste une priorité avec la pose en mars d’une citerne de 120 m³ afin de couvrir le château et les habitations en face, une autre est également prévue ferme Sanson. Travailler sur le PLUi en concertation avec la CU. Cela va être important pour l’avenir. Ces échanges nous amènent sur le devenir du centre Paul Durand-Viel (bâtiment historique). Celui-ci devrait quitter la commune dans les années à venir. Il reste beaucoup de questions mais l’année nous permettra de faire avancer le dossier. A long terme : nous avons toujours l’idée de réfléchir sur la sortie de l’école ( débouche sur la rue principale).

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.