Accueil » Dans nos communes » De sacrés bricoleurs !

De sacrés bricoleurs !

CRIQUETOT-L’ESNEVAL. Le corso fleuri se prépare sous les hangars avec de belles surprises à la clef.

Après deux ans d’absence, le public va retrouver les festivités du 15 août et son traditionnel corso fleuri. Organisée par le comité des fêtes, la fête patronale attire un public nombreux, venu de tous horizons. Une tradition qui se maintient grâce à tous les bénévoles, l’équipe du comité des fêtes et tous ceux qui se mobilisent à la fabrication des chars, structures et fleurs…

Des fidèles de longue date tel les amis de Criquetot Chaque année, ils n’ont de cesse de trouver de nouveaux thèmes, faire toujours mieux pour présenter de superbes chars, grandioses… De la créativité, de la patience et beaucoup d’huile de coude, ils n’en manquent pas.

Des heures de travail

Et cette année encore, ils font fort. Comme d’habitude, ils se sont attelés à la tâche dès février, à raison de deux fois la semaine, parfois plus. Une équipe de douze personnes, les uns pour la fabrication des structures, domaine réservé aux hommes, les autres pour les fleurs, un long travail minutieux aussi. Et il en faut des fleurs. Pas moins de 80 000 fleurs ont été confectionnées, puis collées. Bon il faut dire que le public va être estomaqué en découvrant leurs deux chars. Un bateau et pas n’importe lequel  » L’Hermione  » avec ses voiles repliées, 8m de long. Une réplique fait d’après une photo. Chapeau les amis ! Le deuxième, n’est pas en reste avec les animaux de la jungle, un éléphant, un zèbre ont déjà pris place sur le plateau dont les contours seront décorés de dessins, des animaux de la jungle évidement, réalisés par Sylvie. Il reste encore du travail sur la planche, mais c’est en dernière ligne droite et tout sera fin prêt pour la fête. Sans trahir le secret, une surprise énorme, mais énorme, attend petits et grands. Mais il faudra patienter pour la découvrir. Nul doute, les chars vont parader dans toute leur splendeur. Le programme des festivités sera diffusé ultérieurement.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.