Accueil » Dans nos communes » Un homme de terrain, loyal, à l’écoute

Un homme de terrain, loyal, à l’écoute

CRIQUETOT-L’ESNEVAL. Promu en qualité de commandant en second, le capitaine David Demarly quitte la communauté de brigades.

Mercredi, c’est en présence des autorités civiles et militaires, retraités de l’arme, que le capitaine David Demarly a fêté son départ. Promu en qualité de commandant en second, il rejoindra la compagnie de gendarmerie départementale d’Yvetot, le 1er août prochain. Le capitaine David Demarly avait pris ses fonctions au sein de la communauté de brigades le 1er août 2019. Il arrivait de la caserne de Pont-de-l’Arche où il avait été d’abord commandant adjoint avant d’être promu au grade de lieutenant en août 2015.

Après avoir remercié de leur présence les personnalités présentes, civiles et militaires, Jérôme Lebigot, chef d’escadron, commandant de compagnie de gendarmerie départementale de Fécamp, s’est adressé au capitaine . « Au terme de trois ans de commandement à la tête de cette unité, tu rejoindras la compagnie de gendarmerie départementale d’ Yvetot, le 1er août prochain en qualité de commandant en second. Dans quelques semaines, quelques jours effectifs même, tu termineras ton temps de commandement débuté le 1er août 2019. Généralement pris pour une durée de quatre ans au sein de notre institution pour les postes opérationnels, c’est de ton propre gré que tu as souhaité en réduire la durée en partant cette année ». Il a poursuivi en soulignant tout ce que représentait un commandement, une vraie marque de reconnaissance et de confiance donnée par le gestionnaire, une vraie responsabilité confiée tant sur le plan opérationnel que sur celui de la gestion des militaires…. Le chef d’escadron a souligné combien le capitaine Demarly était engagé sur le terrain, ne manquant aucune occasion d’être présent à chaque opération coordonnée ou encore pour tout évènement significatif sur sa circonscription. « Ayant une haute considération du service public et des obligations de la gendarmerie auprès de la population, tu t’es toujours attaché à ce que les militaires de la COB soient en permanence à la hauteur des enjeux. Tu as pu compter, c’est vrai, sur des militaires volontaires qui ont à cœur de remplir leurs missions avec engagement et professionnalisme. Proche des élus, ton écoute et ta disponibilité à leur égard est reconnu. Demain, tu rejoindras un poste d’un niveau supérieur, marque supplémentaire de confiance que t’accorde la région. La tâche de commandant en second n’est pas aisée mais je sais que tu sauras relever le défi. Je sais que tu laisses à ton successeur, le futur lieutenant Breban, les clés d’une communauté de brigades dont l’activité et la gestion sont saines ». Avant de conclure, Jérôme Lebigot l’a remercié très sincèrement et chaleureusement pour le travail réalisé et pour les relations empreintes de franchise et de loyauté.

En route pour Yvetot

Avant de commencer son discours, le capitaine Demarly a tenu à rendre un hommage unanime à deux personnes qui ont beaucoup compté pour lui, M. Charles Revet, sénateur honoraire et l’adjudant-chef Laurent Affagard qui commandait la BR de Fécamp. Puis il a évoqué son arrivée à la tête de la COB de Criquetot-l’Esneval, soulignant qu’il avait eu également la chance de tomber sur un commandement hors paire, en la personne du chef d’escadron, Jérôme Lebigot. « Humain et homme de terrain, il a toujours su répondre à mes questions et interrogations, mais aussi m’apporter la quiétude dans certaines situations. Commander une COB à trois unités, n’est pas chose facile et aisé ». Le capitaine a tenu a remercié les gradés, gendarmes et volontaires de la COB, les a félicités pour le travail accompli durant ces trois années passées ». C’est avec un certain petit pincement au cœur qu’il va quitter son commandement. « Je ne vous oublierai pas. J’ai une pensée particulière à l’égard des élus, qui ont toujours été à mes côtés et répondu présents lorsque c’était nécessaire ». Avant de conclure, il a remercié de sa présence, l’adjudant-chef Olivier Breban qui lui succèdera le 1er août prochain avec le grade de lieutenant, le félicitant pour sa réussite au concours et son choix d’affectation. « Tu verras, ce n’est pas facile tous les jours, mais le relationnel s’apprend par l’écoute. Je peux te dire et te certifier que tu es tombé dans une bonne unité ou tu apprendras beaucoup de choses et très rapidement. Tu seras pour cela accompagné de personnels de confiance et expérimentés. Un conseil, attache toi à prendre le temps nécessaire pour les écouter, dans le but de parvenir à les connaître personnellement ».

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.