Accueil » Dans nos communes » Une page d’histoire brillamment exposée

Une page d’histoire brillamment exposée

LA POTERIE-CAP-D’ANTIFER. La conférence sur la vie du résistant Roger Dumont a été suivie avec un vif intérêt.

A l’occasion du 80e anniversaire de l’opération Biting, et en partenariat avec la municipalité, le comité du Souvenir du Général de Gaulle présidé par André Burguet avait organisé une conférence samedi 25 juin à laquelle une soixantaine de personnes ont assistée. Animée par Martine Ferry, cette conférence avait pour thème la vie de Roger Dumont, membre du réseau C.N.D Castille.

Avec beaucoup d’émotion, Martine Ferry a retracé sa vie. Né le 17 mai 1898 à Paris, engagé volontaire à 17 ans, Roger Dumont sert dans l’aviation et devient pilote de chasse. Il a été décoré de la Croix de Guerre avec quatre citations et médaille militaire. Mobilisé en 39, il refuse la défaite, s’engage dans la résistance au sein du réseau Kléber. Recruté par le colonel Rémy, il entre dans le réseau confrérie Notre-Dame sous le pseudonyme de POL où il se voit confier tout ce qui concerne l’aviation ennemie. Avec Charles Chauveau qu’il a recruté, il viendra faire des repérages sur la plage de Bruneval. Les renseignements recueillis auront un rôle capital dans le succès de l’opération Biting. Martine rappelle l’opération qui s’est déroulée à la Poterie-Cap-d’Antifer sur la propriété de M. Gosset, opération combinée qui permettra de s’emparer des composants électroniques ultra secrets du radar allemand et qui marquera un tournant décisif dans le conflit et la préparation du débarquement en Normandie. Elle évoque son arrestation par la gestapo le 1er avril 1942. Arrêté pour espionnage, il est emprisonné à Fresnes. Les jours précédents, treize compagnons ont été arrêtés. Elle poursuit sur Roger Subsol, résistant sous le nom de Phoebus, technicien radio dans la confrérie Notre-Dame. La trahison de Roger Subsol, les renseignements qu’il fournira conduiront à l’arrestation des radios du groupe Cholet et de Roger Dumont; Il est arrêté le 23 mars 1942. Le 9 avril 1943, Roger Dumont, André Cholet… sont condamnés à mort. Le 13 mai 1943, Roger Dumont et ses compagnons seront fusillés au Mont-Valérien et enterrés au cimetière d’Ivry. Très à l’écoute, le public a suivi avec un vif intérêt cette page d’histoire vibrante, à la mémoire de ceux qui ont combattu pour la liberté et salué la prestation de Martine Ferry, la richesse de la documentation. A l’issue, chacun a partagé le verre de l’amitié offert par la municipalité.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.