Accueil » Culture » Des rendez-vous à ne pas manquer

Des rendez-vous à ne pas manquer

GONNEVILLE-LA-MALLET. Dernière ligne droite pour le festival « Echo d’orgues ».

La 9e édition du festival « Echo d’orgues » approche à grands pas. Déjà neuf ans que ce festival existe et rencontre un vif succès qui ne s’est jamais démenti. Le rendez-vous de la saison estivale incontournable pour les mélomanes. Lundi soir, les membres de l’association « Echo d’orgues » se sont réunis pour mettre au point les derniers préparatifs, tant au niveau de l’organisation, de l’accueil des artistes, des équipes pour chaque concert, de la communication, déterminer le nombre d’affiches et de flyers à imprimer, des programmes, les invitations à lancer …

Le président Jean-Pierre Hiver soumet l’affiche réalisée par Nicolas Simon. Le programme de ce 9e festival, sera à la hauteur des espérances. Le directeur artistique, Franck Lecacheur, promet encore de belles heures au public avec des artistes renommés, de sublimes œuvres. Cette année, les concerts auront lieu le mercredi à 21h. Comme à l’accoutumée, Etretat ouvrira le festival avec un concert le 10 juillet où orgue, trompette et chorale seront à l’unisson. C’est en effet, Pascal Estrier à l’orgue, Pascal Piedefer à la trompette et la chorale Mélo des Lyres sous la direction de Franck Lecacheur qui auront la primeur de ce premier rendez-vous. Le deuxième concert aura lieu le mercredi 17 juillet à Criquetot-l’Esneval avec Thomas Strauss (orgue) et Dorian Gheorghilas (flûte de pan). Enfin, le dernier rendez-vous (cette année, pour des raisons techniques, Etretat ne peut accueillir qu’un concert) se déroulera à Gonneville-la-Mallet avec Julie Pinsonneault-Mottoul (orgue) et Nathanaël Rinderknecht (hautbois). Nul doute que les voûtes des églises vont retentir de magnifiques concerts et que les mélomanes seront comblés. Entrée libre.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.