Accueil » Dans nos communes » Trahi par la mécanique !

Trahi par la mécanique !

SAINT-JOUIN-BRUNEVAL. Alexandre Dragon remporte trois coupes au stock-car de Beuzeville-la-Grenier.

Dimanche, le saint-jouinais, Alexandre Dragon avait répondu présent au Fun Car de Beuzeville-la-Grenier organisé par l’union sportive de Gonfreville-Caillot. Un fun car à deux pas de chez lui qu’il n’aurait pas loupé, lui qui n’hésite pas à faire des kilomètres pour s’adonner à sa passion. Une compétition qui a fédéré de nombreux spectateurs d’autant que la météo était clémente.

C’est avec deux voitures que Alex est parti, sa 205 de course portant ses initiales DA qu a marché très fort et sa petite 104 tonneaux décoré « Amblance » comme dans le film des « Ch’tis », portant le numéro 31, numéro fétiche pour ses fans, surtout les enfants. Pour la première course du matin, Alex prend le volant de sa 104. Pas de talus appropriés pour faire des tonneaux mais Alex ne lâche jamais rien, et il réussira à faire deux tonneaux complets sur une petite butte de 40 cm qui s’était formée dans un virage au passage des voitures. A la deuxième manche, il réitère et en fin de matinée, il comptabilise déjà quatre tonneaux. Cela semble bien parti. L’après-midi, c’est avec son mulet, la DA, qu’il prend part, placé en dernier sur la ligne de départ. Le départ donné, les moteurs rugissent, les chevaux s’emballent. Après quatre tours, Alex prend la tête, il ne cède rien et après douze tours, il passe en premier le drapeau à damiers. Il remporte une première coupe, une médaille couleur or et 20 euros. A la deuxième manche, il doit se contenter d’une deuxième place, avec à la clé, une coupe, une médaille argent et 10 euros. « Je dois faire mieux » confie le pilote, ce qu’il réussira puisqu’à la troisième manche, il passe le premier le drapeau. Et c’est une troisième coupe pour lui avec une médaille or et 20 euros. Bien parti pour la finale, il se faufile, met certains hors du circuit. Même en tonneaux, il prend les commandes du peloton. Mais trahi par la mécanique, il doit abandonner après cinq tours, pour rupture de la rotule du triangle inférieur. « Pas grave, j’ai très bien roulé malgré un pilotage fatigant et je me suis éclaté ». Quand on est mordu… Alex remercie Gaëtan et Bruno pour la mécanique et leurs services.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.