Accueil » Dans nos communes » Servir les intérêts des Tilleulais

Servir les intérêts des Tilleulais

LE TILLEUL. Qualité de vie, sécurité, prospérité et gestion avisée des deniers publics sont au programme de la liste conduite par Raphaël Lesueur, maire sortant.

Maire sortant, Raphaël Lesueur, 54 ans, infirmier, mène la liste « Disponibilité – Continuité – Agir pour Le Tilleul » composée de six femmes et neuf hommes, issus de milieux professionnels divers. « Un projet est une équipe. Nous aurons à cœur de travailler avec cet esprit collectif dans l’unique objectif de servir les intérêts de tous les Tilleulais ». Cinq grands axes se détachent de leur programme. La qualité de vie qui se décline en deux points, les équipements collectifs « ils viennent en tête des services qu’une municipalité doit mettre à la disposition des habitants » la nature et l’environnement. « Notre commune dispose d’atouts enviables. Nous préserverons le parc Mathilde dans son intégralité et un développement des équipements de sports et de loisirs sera étudié.

Le plan local d’urbanisme prévoit une extension du parc Mathilde et la future station d’épuration libérera l’accès aux lagunes dans le cadre d’une continuité écologique entre les terres préservées par le Conservatoire du littoral et le GR 21. Le deuxième point concerne l’esprit d’un village. « Il est d’autant plus riche qu’il repose sur un tissu de relations entre les habitants et ne laisse personne à l’écart. Le centre communal d’action social se verra incité à mener de nouvelles missions au service des personnes âgées ou vulnérables, notamment pour lutter contre l’isolement et favoriser des solidarités de voisinage. Nous aurons à cœur de mettre en place un programme d’initiatives diverses envers les jeunes comme des appels en direction des associations pour mener des actions en leur direction, la recherche d’un espace d’accueil et d’animation ainsi que des contrats de responsabilités passés avec des ados volontaires. Les relations c’est aussi le journal communal, le site internet qui sera rénové en coordination avec le site de la communauté urbaine. Les associations, nombreuses et actives, constituent la colonne vertébrale de l’animation locale. Notre rôle, fondé sur le respect de leur indépendance, sera de favoriser matériellement leurs activités et leur rayonnement ». Au titre de la sécurité, et notamment concernant les citernes de lutte contre l’incendie qui sont passées de 2 en 2014 à 7 en 2020, l’équipe entend poursuivre cette politique avec détermination pour préserver les personnes et les biens d’abord, pour favoriser la construction et maintenir la démographie ensuite. « Car sans réserve de proximité, pas de permis de construire. De même que le plan communal de sauvegarde pour la gestion du risque en cas d’évènements majeurs, tempête, pollution… sera mené à terme dès la première année conformément à nos obligations. En matière de circulation routière, la priorité reste la protection des plus vulnérables, enfants, personnes âgées et à mobilité réduite, piétons, cyclistes. Nous serons porteurs devant la communauté urbaine de projets concernant la qualité des revêtements, le stationnement, sans élargissement du réseau pouvant favoriser la vitesse ».

Attractivité et prospérité

S’il est un point important, c’est celui de l’école.« Nous ne pouvons pas l’ignorer, l’avenir du regroupement pédagogique intercommunal paraît incertain. Nous serons solidaires des parents d’élèves pour maintenir cet élément essentiel de la vie locale et nous mettrons en œuvre les moyens qui sont à notre disposition pour pérenniser nos classes ». Concernant le tourisme, la commune participe au projet de labellisation Grand Site de France Etretat Côte d’Albâtre. « Cet engagement implique une solidarité et une coordination des projets, particulièrement au niveau de la mobilité et de la gestion des flux de visiteurs en haute saison. Nous veillerons cependant à préserver notre qualité de vie et à affirmer notre originalité en misant sur un tourisme respectueux de l’environnement. Tout ce qui sera entrepris en ce sens, sentiers, balisage, espaces de repos ou d’observation, sera préparé avec les associations et conçu pour servir en priorité nos concitoyens.

Gestion

Raphaël Lesueur et ses colistiers entendent poursuivre une gestion prudente, avisée notamment en programmant sur plusieurs années les investissements, les grosses opérations de maintenance et en misant sur l’isolation et la transition énergétique, transparente enfin. « La gestion doit être comprise par tous et les élus ne sont que les détenteurs temporaires de l’argent des contribuables. Nous prenons donc l’engagement de faire paraître chaque année un état des finances communales, simple et clair dans sa présentation ».

Composition de la liste :

Autour de Raphaël Lesueur, maire sortant : Alain Marette, 63 ans, technico-commercial retraité, Jean-Jacques Baray, 65 ans, conducteur receveur retraité, conseiller sortant, Hélène Simon-Frébourg, 32 ans, professeur d’histoire et géographie, Béatrice Debeer-Delahaye, 54 ans, secrétaire comptable, Gilles Maguet, 50 ans, éducateur sportif activité équestre, Dominique His, 62 ans, agent de maîtrise chef de projet retraitée, Martine Gordien, 61 ans, chargée de clientèle banque postale, Cyril Couturier, 43 ans, artisan maçon, Magali Pillet, 46 ans, employée à domicile, Dominique Daubenfeld, 56 ans, agent de maîtrise en aéronautique, Pierre Brouckaert, 32 ans, conducteur de train fret polyvalent, Annie Poyer, 46 ans, responsable de personnes âgées, Philippe Malandain, 58 ans, agent de maîtrise cuisinier, Philippe Paumier, 74 ans, directeur d’institut médico-éducatif, retraité, conseiller sortant.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.