Accueil » Dans nos communes » Une mission bien remplie

Une mission bien remplie

GONNEVILLE-LA-MALLET. A l’occasion de son départ en retraite, la communauté chrétienne exprime sa reconnaissance à Véronique Duparc.

C’est une longue carrière professionnelle qui s’achève pour Véronique Duparc, secrétaire pastorale. Dimanche, un pot de l’amitié était organisé afin de la remercier pour ses 41 ans et demi au service du diocèse et notamment de la paroisse Saint-Gabriel-Cap de Caux. Dans le jardin de la maison paroissiale, ils étaient nombreux à être venus pour exprimer leur sympathie. En présence de Jean-Michel Regnier, diacre, de son oncle et tante venus de Nice, de Charles Revet… c’est avec beaucoup d’émotion que Véronique Duparc s’est exprimé et retracé son parcours.

Véronique avait 19 ans et demi lorsqu’elle a commencé à travailler. « J’étais au chômage, je n’ai jamais choisi de faire ce travail et les prêtres et en paroisse. J’ai été « appelée » puis j’ai été guidée. J’étais timide et réservée ». Elle a travaillé avec neuf prêtres. Tout d’abord avec l’abbé Hettier, curé de Saint-Jouin, Heuqueville et Cauville-sur-Mer, puis l’abbé Hédouin qu’elle a accompagné jusqu’à la fin de sa vie. Puis ce fut l’abbé Jacques Soulé au moment de la création des nouvelles paroisses en 1998 qu’elle est devenue secrétaire de la paroisse Saint-Gabriel-Cap de Caux. En même temps, elle était appelée par l’abbé Claude Leroy (Octeville-sur-Mer) où se sont succédés le frère Rémy Peraud et l’abbé Claude Petit. Ensuite c’est l’abbé Pascal Dumenil à Goderville qui l’a sollicitée, suivi de l’abbé Jacques Durand à Saint-Gabriel et ce pendant huit ans. Et jusqu’à ce jour, avec le père Didier Roquigny. « Je suis très émue de ce départ à la retraite, je le prends aussi comme une opportunité de vivre d’autres expériences. je suis heureuse d’avoir participé à cette belle aventure qui au départ ne devait pas durer longtemps car je cherchais du travail ailleurs ». Elle a remercié tous ceux présents, de tous leurs messages de soutien et d’amitié.

Au delà d’un travail

Puis l’abbé Didier Roquigny a remercié Véronique. « A travers ce que tu as résumé de ton parcours, tu as beaucoup de mérite pour différentes choses mais c’est aussi d’avoir supporter neuf prêtres différents. Tu as su t’adapter à chacun » Fleurs et cadeaux dont un livre d’or avec le témoignage de nombreux paroissiens lui ont été offert. « C’était important de lui exprimer la reconnaissance de notre diocèses. Véronique a vraiment rempli une mission pendant ses 41ans au sein du diocèse. C’est plus qu’un travail qu’elle a fait du mieux qu’elle a pu. Elle a beaucoup de mérite. Le travail d’une secrétaire pastorale va bien au-delà du secrétariat. Elles mettent de l’huile dans les rouages pour que tout se passe bien, elles jouent un rôle important. Véronique s’est investie sans compter son temps » souligne le père Roquigny.

Des projets

Une retraite bien méritée après ces années de bons et loyaux services. Une retraite loin d’être signe d’inactivité. Car des projets, Véronique Duparc en a. « Le père André Recher, directeur des pèlerinages est décédé subitement le 25 avril. On m’a appelée pour être responsable des pèlerins valides à Lourdes du 21 au 26 août parce que je connais beaucoup de monde, je connais bien Lourdes, j’y vais depuis 1980. Je vais me consacrer à la préparation de ce voyage, c’est une grande responsabilité. Ensuite le père Roquigny me confiera des missions en septembre (Funérailles, Service évangélique des malades, pèlerins de la charité. Et je vais faire l’école des disciples missionnaires ». Sans aucun, Véronique ne restera pas les bras croisés !

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.