Accueil » Dans nos communes » Agir dans le sens de l’intérêt général et pour le bien-être de la population

Agir dans le sens de l’intérêt général et pour le bien-être de la population

CRIQUETOT-L’ESNEVAL. Alain Fleuret brigue un 4ème mandat avec pour ambition de continuer à dynamiser la commune.

Elu depuis 1977, maire depuis 2005, Alain Fleuret conduit la liste « Continuons à dynamiser Criquetot ». Une équipe renouvelée, apolitique, avec une moyenne d’âge de 49 ans, 21 ans pour le plus jeune, composée de vingt-cinq personnes représentatives de la diversité de la population et marquée par une fidélité et stabilité de quinze anciens élus et dix nouveaux, soudée, dynamique, efficace et expérimentée qui entend continuer à agir dans le sens de l’intérêt général avec pragmatisme et humanisme pour le bien-être de la population.

Les candidats de l’équipe sont pratiquement tous membres actifs au sein d’associations locales et certains depuis de longues années. « La force des équipes municipales successives a toujours été de mettre en exergue la place de la personne au centre de l’action, c’est à dire de conserver la qualité des relations avec tous les habitants. C’est un élément primordial pour Criquetot, les criquetotaises et criquetotais y sont très sensibles et ne s’y trompent pas ». Alain Fleuret et ses colistiers ont pour objectif de conserver une commune attrayante, animée et sécurisée, mais qui garde surtout toutes ses possibilités d’investissements (commune non endettée, trésorerie très saine, capacité de désendettement de 9 à 17 mois).

Une équipe stable, un maillon essentiel

Pour le maire, l’équipe reste le maillon essentiel de son engagement, c’est l’esprit d’équipe qui prévaut. « La dynamique, la solidarité, l’expérience et la façon de communiquer plaisent énormément à l’équipe municipale. Les réunions mensuelles de travail sont le lien pour les décisions finales dans les diverses commissions puis au conseil municipal. Notre grande satisfaction réside en la tenue de nos engagements. Nous avons toujours dit ce que nous ferions, et avons toujours fait ce que nous disions. Le dernier mandat a été l’aboutissement de plusieurs projets structurants pour la commune qu ‘il est inutile de rappeler. Je vais confiance au bon sens des criquetotaises et criquetotais et leur laisse le soin d’évaluer, d’apprécier le travail qui a été réalisé ».

Quels sont vos projets ?

Quatre projets phares sont au programme de Alain Fleuret et de ses colistiers. Des projets déjà votés et que l’équipe qui sera élue pourra réaliser. Nous avons toujours anticipé, travaillé sur du long terme ». « Après la création du pôle paramédical avec 18 praticiens, de l’apport par la commune pour faciliter l’implantation de la maison médicale, nous continuerons à soutenir le développement de l’attractivité médicale par maintien du service public « le centre médico-social » avec la réhabilitation des locaux (le PC est en cours d’instruction). Il sera également construit, pour toutes les générations confondues (associatif, écoles, jeunes, seniors…) une salle multi-sport de 1 200 m² avec vestiaires (le dossier est déjà complet). Dans le cadre culturel, après rénovation de la salle des fêtes, très belle et unanime réussite, il sera entrepris la rénovation de la salle Saint-Henri (Le PC est également en cours d’instruction). Enfin, nous avons un groupe scolaire de très grande qualité, qualité de l’enseignement dispensé, des équipements mis à disposition. Suite à la fusion des écoles maternelles et élémentaire en école primaire, il est devenu important de pouvoir, pour le confort de nos élèves et des enseignants, regrouper sur le même site tous les locaux en créant ou en réhabilitant des classes supplémentaires sans oublier l’agrandissement du restaurant scolaire. C’est un gros projet, ambitieux, un architecte a déjà été missionné pour réaliser plusieurs études ». Alain Fleuret évoque aussi la zone artisanale qui était prête à recevoir plusieurs entreprises dès 2009. Elle a été autofinancée en totalité par la commune. Le permis d’aménager à été contrarié par le dépôt d’un recours de quelques voisins auprès du tribunal administratif jusqu’en 2014. « Cette démarche a remis en cause la création de 70 emplois sur Criquetot, reportée en partie sur les zones artisanales voisines. Après avoir traversé une conjoncture économique plus difficile et contrairement à certaines collectivités, le conseil municipal à l’unanimité n’a pas voulu « solder » les terrains compte tenu de la grande qualité environnementale dont bénéficie cette zone. Aujourd’hui quatre terrains seront vendus très prochainement. D’autres transactions sont en cours de négociation. Par la loi NOTre, la compétence économique a été transférée à la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole. Ce transfert, en pleine propriété, est un préalable incontournable à la vente de ces différentes parcelles. Les criquetotais ont toujours fait confiance au conseil municipal, garant des deniers publics. Il a fallu plus de temps que prévu, mais cet aménagement n’aura pas coûté un euro aux contribuables ».

Réunion publique

D’autres projets, toujours pour le confort des administrés, sur le plan de la voirie, de la sécurité routière, piétons et cyclable, de l’école, de la jeunesse, du développement durable, de l’économie circulaire, de l’écologie, de l’utilisation du bio, de la préservation du patrimoine « en un mot du cadre de vie » seront évoqués lors d’une réunion publique le jeudi 12 mars à 18h30 à la salle Saint-Henri. « Nous poursuivrons nos engagements par la réalisation d’investissements guidée par le pragmatisme dans la continuité d’un développement harmonieux tout en conservant l’authenticité de notre village ».

Composition de la liste :

Autour du maire sortant Alain Fleuret : Sandrine Héranval, infirmière libérale, conseillère sortante – Dominique Foubet, agriculteur, adjoint sortant – Chantal Turquier, commerçante – adjointe sortante – Bertrand Lefrançois, médecin généraliste – Béatrice Lemaistre, retraitée, conseillère sortante – Stéphane Vasselin, responsable informatique, adjoint sortant – Sophie Baudu, psychomotricienne, conseillère sortante – Jacques Déjardin retraité, conseiller sortant – Marie-Geneviève Coufourier, contrôleur principale des finances, conseillère sortante – Christian Robert, retraité, conseiller sortant – Emilie Dehais, agent recruteur DRH, conseillère sortante – Gaëtan Décultot, expert-comptable, conseiller sortant – Sonia Lachèvre – directrice de magasin – Emmanuel Fontaine, exploitant agricole, conseiller sortant – Cécile Vaudry, assistante de direction – Franck Lemesle, sapeur-pompier en raffinerie, conseiller sortant – Magali Bouquet, professeur de lettres-histoire – Stanilas Kulaga, étudiant à l’école des avocats – Catherine Boulanger, coordinatrice export en compagnie maritime – Thomas Bloquel sapeur-pompier professionnel – Sandrine Rubigny, organisatrice de mariage, conseillère sortante – Fabien Lefebvre, responsable de magasin. Candidats supplémentaires : Emmanuelle Bader, conseillère principale d’éducation et Yves Dutot, retraité, vice-président de l’US Cap de Caux.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.