Accueil » Dans nos communes » Une 3e étoile au label des villes éco-propres

Une 3e étoile au label des villes éco-propres

LE HAVRE. La ville du Havre lance de nouvelles actions en faveur de la propreté de l’espace public.

La Ville du Havre lance de nouvelles actions pour inciter les havrais à respecter la propreté de l’espace public. Elles sont directement inspirées des idées exprimées par les habitants lors de la consultation lancée en septembre dernier. « Une ville propre est attractive pour ses visiteurs et offre une meilleure qualité de vie à ses habitants. Depuis le début du mandat, nous avons entièrement modernisé nos moyens d’actions en faveur de la propreté urbaine. Il s’agit maintenant d’associer plus étroitement les havrais au respect du travail de nos agents et de l’espace public : c’est le sens de cette campagne de communication » explique Yves Huchet, adjoint au maire en charge des espaces publics.

Des « nudges » pour limiter les salissures dans l’espace public

Afin d’encourager les usagers à conserver des espaces publics propres, la Ville du Havre va appliquer la théorie du nudge (littéralement « coup de coude » en anglais) théorisée par Richard Thaler, prix Nobel d’économie en 2017. Concrètement, il va s’agir d’influencer l’usager pour qu’il adopte un comportement dans son propre intérêt. Ainsi, afin de sensibiliser un maximum de personnes, la Ville du Havre déploie dans plusieurs quartiers du mobilier urbain ludique et incitatif comme des cendriers de sondage, des paniers de basket munis d’un sac poubelle ou des marelles devant les corbeilles. Il s’agit d’encourager les usagers à jeter leurs détritus au bon endroit. Ces dispositifs seront complétés par des distributeurs de sacs à déjection canine plus visibles et des arceaux explicatifs devant les conteneurs à ordures ménagères.

Sur la plage, la gestion des déchets entièrement revue

La propreté de la plage, vaste espace naturel auquel les havrais sont très attachés, est une priorité pour la Ville du Havre. Ces dernières années, le nombre de corbeilles a été considérablement augmenté pour répondre à la demande. Pour autant, cet accroissement a engendré des effets pervers : paysage dénaturé, parc de corbeilles disparate, sacs régulièrement percés, déchets déposés à côté malgré une augmentation des collectes (jusqu’à 3 par jour), action de collecte entravée les jours de grandes affluences… La Ville du Havre a donc décidé de revoir entièrement cette gestion des déchets. Dès cette année, 26 corbeilles présentes sur la grève seront supprimées. En contrepartie, 8 corbeilles tri-flux seront installées au pied de la grève pour favoriser le tri sélectif et recueillir les déchets des pique-niques et des cabanes. Sur la promenade, 4 compacteurs intelligents (alimentés par des panneaux solaires) seront installés en complément des corbeilles les plus utilisées.

Si le nombre de points d’apport s’en trouve diminué, le volume total des contenants sera supérieur aux années précédentes. Une campagne de sensibilisation sera déployée pour expliquer les objectifs environnementaux et rappeler les bons gestes aux promeneurs. La Ville du Havre observera avec attention l’évolution des comportements pour améliorer encore ce dispositif. Hors période estivale, la Ville du Havre va installer des bacs à marée à divers endroits de la plage. Ces bacs sont destinés à recueillir les déchets apportés par la marée et ramassés par des promeneurs ou lors de ramassages collectifs. La ville accompagne ainsi les initiatives citoyennes toujours plus nombreuses (15 en 2018, 9 depuis le début de l’année).

Une 3e étoile au label des villes éco-propres pour Le Havre

Le 21 mars dernier à Versailles, Yves Huchet, adjoint au maire en charge de la propreté, a reçu au nom de la Ville du Havre la 3e étoile du label « ville éco-propre » remise par l’Association des Villes pour la Propreté Urbaine (AVPU). Cette 3e étoiles est remise aux villes qui inscrivent leurs actions de propreté dans une logique de développement durable. La Ville du Havre est récompensée pour son action en faveur de la valorisation des déchets issus du nettoyage de l’espace public, la réduction de sa consommation d’eau de nettoyage, le soutien aux actions citoyennes et la réduction des émissions de CO2 de son parc d’engins.

Valorisation des déchets issus du nettoyage des rues :

La Ville du Havre met régulièrement en place de nouvelles filières de valorisation des déchets collectés dans les rues. Par exemple, depuis 2018, les coquilles Saint-Jacques, les meubles (matelas, encombrants) et les déchets électroniques sont désormais dirigés vers des filières de réemploi. Autre exemple, le criblage des balayures de chaussée (hors période de tombée des feuilles d’arbres) devrait, à terme, permettre le réemploi de sable pour les espaces verts, de substrat de plantation ou de matériaux pour corriger les irrégularités des allées de cimetière. La reconduction des enclos de collectes des sapins de Noël produit également des effets : 5 205 sapins ont été collectés par ce biais en 2018 contre 3 577 en 2017. Surtout, les havrais prennent le bon réflexe puisque le nombre de sapins déposés dans la rue est passé de 4 378 à 348.

Réduction de la consommation d’eau pour le nettoyage des rues :

Les périodes de sécheresse rencontrées ces dernières années conduisent la Ville du Havre à s’adapter. Ainsi, des points de récupération d’eau de pluie ou de piscines ont été aménagées. Le parc de balayeuses et laveuses a été adapté pour consommer moins d’eau. Les résultats sont éloquents : le forfait de consommation d’eau est passé de 80 000 à 40 000 euros par an entre 2017 et 2018.

Réduction des émissions de CO2 :

Depuis 2012, la Ville du Havre fait évoluer son parc d’engins pour réduire ses émissions de CO2 dans l’air en privilégiant l’énergie électrique à l’énergie thermique. Souffleurs, coupe-bordures et autres utilitaires compacts utilisent désormais majoritairement l’électricité.

Le Côte d’Albâtre

Share

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.